top of page

« Fais-moi un dessin. »



INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

« Fais-moi un dessin. »


Grâce à l’Internet, l’intelligence artificielle (IA) est de plus en plus accessible à tous. Recherches, études, calculs, rien n’est à son épreuve. Mais une facette de ce savoir synthétique est fascinante : l’imagination. Nous lui avons donc demandé : « Fais-moi un dessin. »

 

Sur Internet, on retrouve de plus en plus d’accès à des modules d’intelligence artificielle. Grâce à ces outils, on peut faire à peu près n’importe quoi. Mais ce qui nous semble fascinant, c’est la faculté de l’IA à créer des illustrations à partir de phrases qu’on lui propose. On appelle cette opération « texte-à-image ».


L’interprétation

Tout d’abord on soumet un texte descriptif à l’IA. Celle-ci génère ensuite les images qui lui semblent les plus pertinentes. Prenons un exemple. Voici ce que l’intelligence numérique nous a dessiné pour la phrase : « La guerre en hiver en Ukraine. »

« La guerre en hiver en Ukraine. »

La proposition renvoie quatre images. On en choisit une et l’ordinateur nous la renvoie avec des améliorations.

« La guerre en hiver en Ukraine. » Détails

Le petit prince

À la deuxième tentative, nous avons soumis le libellé : « Le petit prince sur une planète avec une marguerite. » Pour cet essai, nous avons utilisé deux modules différents.

« Le petit prince sur une planète avec une marguerite. » (1a)

« Le petit prince sur une planète avec une marguerite. » (1b)

« Le petit prince sur une planète avec une marguerite. » (2a)


« Le petit prince sur une planète avec une marguerite. » (2b)

Lecteur androïde

À la phrase : « Robot qui lit un livre à la bibliothèque » le peintre numérique nous a donné quatre choix.


« Robot qui lit un livre à la bibliothèque »

Nous avons choisi de rehausser l’image en bas à droite.


« Robot qui lit un livre à la bibliothèque » Détails

Les déesses

Quand on lui demande de créer des images d’humain, l’IA nous ramène invariablement vers les canons de beauté qu’on lui a enseignés. On le sent bien quand on suggère un dessin avec la phrase : « Les plus belles déesses ».

« Les plus belles déesses »


Déesses - Détails

Imagine les Beatles

Nous avons demandé à l’IA des représentations de quelques titres de chanson des Beatles. Voici les résultats.


« Lucy in the sky with diamonds »

« We all live in a yellow submarine »

« We all live in a yellow submarine »(2)

Illustrer Nelligan

Plus on tend vers l’abstrait, plus l’IA dérape, et divague vers des interprétations ambigües. Ci-bas, « Ah comme la neige a neigé, ma vitre est un jardin de givre »


« Ah comme la neige a neigé, ma vitre est un jardin de givre »

Illustrer l’incompréhension

Les limites de l’interprétation des phrases apparaissent clairement quand on traite des sujets abstraits ou des tournures de langage. Voici des exemples avec des proverbes.


« Qui vole un œuf vole un bœuf » 1


« Qui vole un œuf vole un bœuf » 2


« Un éléphant dans la pièce »

Imagination en folie

Là où ça devient intéressant, c’est quand on se laisse aller à la folie et qu’on fait des requêtes complètement loufoques.


« Sous-marin rose dans un champ de fraises »



« Sous-marin rose dans un champ de fraises » Détails

Sans limites

Sur les sites Internet qui donnent accès au module de dessin utilisant l’intelligence artificielle, on peut fureter des heures à regarder tout ce que les gens ont voulu voir en images. Inconcevable ce qu’on y trouve. Une chose est incontournable, les images de chats.


« Chats Rambo »

 


Le yéti vu par l'intelligence artificielle

Épilogue

L’intelligence artificielle prendra-t-elle la place des dessinateurs, des peintres, des artistes en arts visuels ? Pour l’instant, il y a peu à craindre, l’IA n’a pas franchi l’étape de l’interprétation abstraite de concepts imaginaires. Sa compréhension des jeux de mots ou des tournures proverbiales est très limitée.


Une chose est certaine, ce n’est pas demain que l’intelligence synthétique comprendra parfaitement l’humain, cet être dont la pensée est un labyrinthe complexe d’images et d’émotions.


Merci aussi à ceux qui n'ont pas lu.

 

RÉFÉRENCES


Hugging Face - The latest text-to-image model from StabilityAI.










 


Commenti


bottom of page