Les figures du style


Avant l’apparition du cinéma, c’est la lecture qui nous contait des histoires. L’écriture avait pour décor, les descriptions; pour acteurs, les mots. Pour les couleurs, les actions, les cascades, les péripéties, les nuances et les vues de l’esprit : les figures de style. Palette de couleurs des écrivains, des créateurs de monde, les figures de style sont les artifices qui permettent à l’imagination de s’exprimer sans limites. C’est le design de la littérature.


L’expression du détail

On dit souvent que la langue française est la voix du romantisme et l’expression du détail, de la précision. Mais le secret ce n’est pas tant l’abondance des mots que les multiples façons de les agencer. Le français crée des images nuancées en utilisant judicieusement toutes les subtilités qu’offrent les figures de style.

Le site de La langue française nous donne une définition de la figure de style :


Une figure de style est un procédé d'expression qui s'écarte de l'usage ordinaire de la langue. À l'origine, les figures de style sont liées à la rhétorique (l'art du discours) et étaient très utilisées dans le but de convaincre son interlocuteur ou le séduire.


La linguistique a identifié plusieurs centaines de figures de style et les a classifiées en différentes catégories. Les figures de style sont employées à la fois à l'écrit et à l'oral. 1


Les figurants sont…

Beaucoup d’ouvrages ont traité des figures de style. Et les grammairiens ont soumis différentes structures pour les classer et créer une nomenclature afin de mieux les enseigner. Cependant, afin de faire un survol de ces structures grammaticales et rhétoriques nous avons choisi des exemples afin d’illustrer cinq grandes catégories de figures :


1- Les figures d'analogie

La comparaison

La métaphore

L’allégorie


2- Les figures de substitution

La métonymie

La périphrase


3- Les figures d'exagération

L’hyperbole

La gradation

L’accumulation


4- Les figures d'atténuation

L’euphémisme

La litote


5- Les figures d'opposition

L’antiphrase

L’oxymore


1- L’analogie

Les figures d’analogie sont, entre autres, la comparaison, la métaphore et l’allégorie.

- La comparaison consiste à expliquer par une image, en mettant en relation deux univers.

Exemples :

« Ses yeux brillaient comme des étoiles. »


« […] le monocle du général, resté entre ses paupières, comme un éclat d'obus dans sa figure vulgaire. » Marcel Proust, Du côté de chez Swann


« Et cette terre était proche, et elle lui apparaissait comme un bouclier sur la mer sombre. » Homère, L'Odyssée


- La métaphore utilise également la comparaison, mais le comparé est souvent sous-entendu. On compare en utilisant une image qui explique, qui illustre.

Exemples :

« Un gros serpent de fumée noire. » Guy de Maupassant

« Il pleut des cordes. »

« La jeunesse est le matin de la vie. »

« Je suis un vieux boudoir plein de roses fanées. » Baudelaire, Spleen


Note : Certaines expressions, clichées, sont des métaphores populaires : « Être à cheval sur les principes. »

« Il tombe des clous. »

- L’allégorie est une représentation concrète d’une notion abstraite. Elle utilise un symbole (un texte, une image, etc.) qui véhicule une notion. À l’écrit, on la repère souvent par l’utilisation de la majuscule. L’allégorie a donc deux sens : un sens littéral (la forme qui représente l’idée) et un sens figuré (l’idée, la notion qui est représentée).1

Exemples :

« Le Temps mange la vie,

Et l’obscur Ennemi qui nous ronge le coeur

Du sang que nous perdons croît et se fortifie » Baudelaire, Fleurs du mal, L’Ennemi


« L'Angleterre est un vaisseau. Notre île en a la forme : la proue tournée au Nord, elle est comme à l'ancre au milieu des mers, surveillant le continent. »

Alfred de Vigny, Chatterton


2- La substitution

Les figures de substitution sont des phrases qui comportent deux mots qui peuvent se substituer l’un à l’autre. Ces tournures sont, entre autres, la métonymie, la périphrase.


- La métonymie consiste en une symbolisation d’un concept. On ne nomme pas l’objet, mais on utilise une image explicite.

Exemples :

« Socrate a bu la mort. »

« C’est une bonne raquette. »

« Un délicieux Bordeaux. »


« Il a cassé sa pipe. »

- La périphrase est le fait de remplacer un mot par sa définition ou une expression plus longue ayant le même sens. Elle est souvent utilisée dans un but poétique ou métaphorique.1

Exemples :

« La langue de Molière. »

« Le billet vert. »

« Les forces de l’ordre. »



3- L’exagération (ou amplification)

Les figures d’exagération sont, entre autres, l’hyperbole, la gradation et l’accumulation.


- L’hyperbole amplifie les termes en mettant l’emphase avec une comparaison exagérée avec le sujet.

Exemples :

« Il n’avait plus que la peau sur les os. »

« Dans les ruisseaux de sang, Troie ardente plongée. » Jean Racine

« Cet homme, c’est un ogre, c’est un géant ! »


- La gradation ordonne une série d’énoncés en progression croissante ou décroissante.

Exemples :

« C'est un roc, c'est un pic, c'est un cap.

Qui dis-je, c'est une péninsule. » Edmond Rostand

« Va, cours, vole, et nous venge. » Corneille, Le Cid

« C'en est fait ; je n'en puis plus ; je me meurs ; je suis mort ; je suis enterré. »

Molière, L'Avare


« C'est un roc, c'est un pic, c'est un cap. Qui dis-je, c'est une péninsule. »

- L’accumulation est une énumération de plusieurs termes ou expressions autour du même sujet afin d’en amplifier la portée.

Exemples :

« Adieu, veau, vache, cochon, couvée. » La Fontaine, Perrette et le Pot de Lait.

« Quand on m'aura jeté, vieux flacon désolé,

Décrépit, poudreux, sale, abject, visqueux, fêlé [...] » Charles Baudelaire, Le Flacon

« Au ciel, aux vents, aux rocs, à la nuit, à la brume,

Le sinistre océan jette son noir sanglot. » Hugo, Légende des siècles


« Adieu, veau, vache, cochon, couvée. »

4- L’atténuation

Les figures d’atténuation sont l’euphémisme et la litote.


- L’euphémisme tend à atténuer un énoncé afin d’en diminuer le sens. Souvent utilisé pour éviter la gravité d’une situation (la mort, la maladie).

Exemples :

« Elle est un peu diminuée par la maladie. »

« C'est une personne modeste (de condition). »

« Il a doucement rendu le dernier soupir. »


- La litote est une figure de style qui consiste à en dire moins pour en exprimer plus. Utilisant souvent une forme négative, elle exprime parfois le contraire de ce qu’elle dit.

Exemples :

« Toi, je ne te hais pas. » (je t’aime)

« Son idée, ce n’était pas idiot. »

« Il n’est pas complètement stupide. » (il est très intelligent).

« Je ne dis pas non. » (j’accepte).


5- L’opposition

Les figures d'opposition sont, entre autres l’antiphrase et l’oxymore.


- L’antiphrase est le fait d’exprimer le contraire de ce que l’on veut dire dans un but ironique.

Exemples :

« En retard à ton rendez-vous ? Ah, bravo ! »

« C'est brillant ! »*

« Quel courage ! »*

« Quelle générosité ! »*

*pour dire le contraire


« Dieu merci, je suis athée. »

- L’oxymore met en scène des mots qui semblent s’opposer, mais dont le rapprochement inattendu crée un nouveau sens.

Exemples :

« Cette obscure clarté qui tombe des étoiles. » Pierre Corneille

« [...] de grandes vaches se déplaçaient avec lenteur dans un silencieux tintement de clochettes. » Alain Robbe-Grillet, Le miroir qui revient

« Une explication d'une aveuglante noirceur. »

« Il vivait dans une réalité imaginaire. »

« Cette ville dont la petitesse est la grandeur. »


 

Épilogue

Que reste-t-il des figures de style d’antan ? Les petites touches des téléphones et le nombre limité de mots de certaines plateformes informatiques ont-ils mis à mort les styles d’expression ? Car pour avoir du style, ça prend des phrases et des textes de plus de quatre mots. Il reste quand même les émoticônes, dernière forme de style.



Les jeunes contemporains ne s’encombrent pas de style ou d’attitude dans leurs brefs écrits. Heureusement, il nous restera toujours la publicité qui elle, avec style, continuera de nous convaincre, de nous séduire avec de belles paroles et des phrases subtiles.


Merci aussi à ceux qui n'ont pas lu.

 


RÉFÉRENCES


1

La culture générale – 38 figures de style essentielles de la langue française


 

Pour en savoir plus


Espace Français - Les figures de style


La langue française - Figures de style : le guide complet


Groupe réussite - Figures de style


Wikipedia - Liste des figures de style